Carrie-with-her-Mac.-001

Ce que je vais dire aujourd’hui ne s’applique pas à toute femme, car comme chacun le sait, tout le monde est différent et voit les choses à sa manière. Dans le même ordre d’idée, chaque personne évolue et change ses comportements et sa façon de penser avec le temps, selon une vitesse et une évolution qui lui est propre.

Néanmoins, il me semblait intéressant de revenir sur quelques préjugés que certains hommes ont sur la gente féminine, afin de leur laisser l’opportunité de modérer leurs idées.

Préjugé n°1.

Les femmes aiment le romantisme, qu’on les complimente, qu’on s’intéresse à elles.

Certaines oui, mais d’autres non. Et surtout, tout dépend de ce que la femme veut.

Si elle cherche quelque chose de sérieux, évidemment, il vous faut lui montrer un minimum d’intérêt, quand même. Mais si elle veut juste s’amuser et que vous aussi, arrêtez tout ! Arrêtez d’essayer de lui faire croire « qu’avec elle c’est différent ». Faites-la rire, montrez un peu de confiance en vous, et c’est tout ce dont vous avez besoin.

ATTENTION PIEGE : Combien de fois ai-je entendu des mecs sympas venant de se faire larguer, me dire après : « Non mais tu l’as vu ce mec, c’est un connard et t’as vu le succès qu’il a ? Allez, je vais être un connard moi aussi maintenant ! ».

D’une, je n’ai personnellement jamais entendu quelqu’un digérer une rupture difficile en un éclair parce qu’il venait de blesser une autre. S’amuser si les deux parties sont consentantes, oui, ça peut faire du bien. Mais essayer de venger sa fierté en détruisant une fille qui n’a rien demandé, ça n’a jamais aidé personne à aller mieux.

De deux, si les plans d’un soir, ce n’est pas votre truc, ne vous forcez pas, de toute façon, ça ne marchera pas, autant vous le dire tout de suite. Vous êtes romantiques, ok, on n’aime pas toutes ça. Même pour quelque chose de sérieux, il y en a qui n’en raffolent pas vraiment. Mais il y en a d’autres, si, complètement. Qui adorent ça, qui y croient, pour qui ça fait partie de l’essentiel de ce qu’elles attendent chez un homme. Alors, allez-y, trouvez-les et foncez. Et souvenez-vous que derrière une fille rebelle de type « Je ne me fais plus avoir, les mecs ça sert trop à rien » se cache souvent le reste d’un soupçon de romantisme qui ne demande qu’à être réveillé.

Préjugé n°2

Les femmes trouveront toujours ridicules vos approches toutes faites et autres « Eh, tes parents sont des terroristes ? Parce que t’es une bombe ! » ou autre je-te-balance-une-chaussure-pour-attirer-ton-attention.

On l’a vu plusieurs fois, il y a un certain nombre de femmes qui sont impressionnées par le culot et la provoc’. Partant de là, je n’irais pas jusqu’à dire que plus votre approche est absurde, plus vous avez vos chances, mais presque.

Je m’explique.

Déjà, le ridicule de la situation va la faire rire, ce qui est somme toute, un bon point. Deuxièmement, elle se dira que si vous avez osé ravaler votre fierté jusqu’à vous faire passer pour un idiot, c’est que vous en avez dans le caleçon (partant du principe que vous êtes pleinement conscient de la puérilité de votre avance, bien évidemment). Enfin, disons les choses clairement, le fait de se rabaisser va lui donner un élan de confiance, voire un mini sentiment de supériorité, ce qui est une bonne chose pour vous ! Elle aura de cette façon matière à se moquer gentiment de vous et il lui sera plus facile de se lancer dans un début de conversation, changeant un peu de l’éternel « Tu viens souvent ici/ Qu’est-ce que tu fais dans la vie ». On va pas se mentir, les prémices seront probablement peu valorisantes pour vous, mais vous aurez tout à loisirs de faire preuve de plus de finesse par la suite.

Préjugé n°3

Femme qui rit…

Autant il y a des adages qui deviennent has been avec le temps, autant celui-ci, et je ne vous apprends rien, perdure. Vous me direz que le sens de l’humour fin et pertinent n’est pas donné à tout le monde. Si tel est le cas, suivez avec assurance la réponse au préjugé n°2. Tant qu’à faire un bide, faites un bide tellement de bas niveau qu’il en fasse rire.

Préjugé n°4

Les femmes ne sortiront jamais avec quelqu’un qui ne les attire pas.

Déjà, l’attirance est subjective, là non plus, je ne vous apprends rien. D’autre part, ce qui compte le plus, en tout cas, de ce que j’en ai vu autour de moi, c’est la confiance en soi. Avec n’importe quel physique, si vous y croyez, si vous y allez en vainqueur multi-médaillé, vous pourrez avoir qui vous voulez. L’histoire ne dit pas combien de temps, mais bon, j’ai vu des choses assez incroyables se produire, basées essentiellement sur une forte dose d’assurance.

Je me permets un bémol à ce paragraphe : il y a aussi des femmes qui craquent pour les hommes timides et peu sûrs d’eux. Elles trouvent ça attachant et attendrissant. Et plus qu’on ne le croit.

Préjugé n°5

Les femmes se racontent TOUT entre elles.

Sérieusement vous y avez cru ? Comme si j’allais révéler l’un des plus grands secrets du monde…

(Indice : la réponse est dans le premier paragraphe de l’article, c’est cadeau !)

Voilà, n’hésitez pas à compléter la liste.

Et n’oubliez pas que ce qui est vrai pour l’un-e ne l’est pas forcément pour l’autre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>