1774611754

Un soir, je rencontrais ce mec, c’était chouette. Puis, je l’ai revu, et là, c’était beaucoup moins chouette que dans mes souvenirs. Comme je suis une fille sympa, j’ai fait la fille sympa pour passer une soirée qui passe, même si j’ai eu très envie d’envoyer à Mélanie “Appelle moi pour me dire que mon frère vient d’avoir un accident grave et que je dois partir tout de suite”, 23 minutes après la commande du premier mojito. A la fin du rencard, le au-revoir-express-ne-m’embrasse-pas passé, mon cerveau a effacé cette soirée inutile, et je suis passée à autre chose. Le lendemain, ce mec m’envoie un message pour me reproposer une soirée, ce à quoi j’ai juste pensé “Mais qu’est-ce qu’il a ?”, ai effacé le message et n’ai jamais répondu, ever.

Puis, quelques jours mois  plus tard, j’avais le béguin total pour un Julien, c’était sympa, on se faisait un rencard, puis deux, puis …STOP ! Plus de nouvelles. Je le relançais, mais plus de réponse, ever. Et là mon ptit chat, laisse moi te dire que je faisais moins la maline.

 

Je ne vais pas vous citer tout ce qui s’est passé dans ma tête, mais, sachez qu’un silence radio quand tout ton corps tu es en attente, est une torture. Ben je sais que tu sais, allez viens, on se fait un câlin.

 

Avant toute analyse et débat, prenons pour acquis qu’un silence radio est défini* par :

  • 2-3 jours sans réponse à un texto qui comprend une question explicite et/ou une proposition de rencard.

  • Une semaine/10 jours sans nouvelles après un rendez-vous, sans que vous-même n’ayiez forcément tenté la communication.

Qu’il/elle ne réponde pas dans les 2 heures n’a rien d’anormal, donc (même si tu vois qu’il-elle est connecté-e sur Facebook, je te jure).

*Validé par la Haute Autorité des relations amoureuses et de la santé mentale

 

Bon. Qui n’a jamais fait ça ? Qui n’a jamais cédé à la facilité de ne pas répondre, en se disant que la personne comprendrait d’elle-même ? Parce qu’on a toujours une bonne raison de le faire :

J’allais pas lui dire qu’il me plaisait pas, c’est trop méchant”

Je peux pas lui dire que j’ai rencontré quelqu’un de mieux/que je me suis remise avec mon ex/qu’en fait il y a pas le feeling/qu’en fait je pensais que oui mais en fait non/qu’en fait dans le noir il était mieux qu’à la lumière/que je fais un rejet total des jeans slims”

 

Bref, on fait tous ça parce qu’on n’ose pas dire la vérité vraie, celle qui fait mal, peut-être, mais qui aurait le mérite d’éviter des prises de tête à la personne qui le subit.

 

Alors effectivement, parfois, ça n’est pas la peine de s’expliquer. Même, ça paraîtrait un peu ridicule, si, quelques jours après votre unique rencard sans que vous-même n’ayez de nouvelles, vous appeliez pour dire : “Au fait, je voulais juste te dire que je ne voulais pas te revoir”. Là, c’est presque de la méchanceté gratuite, la personne ne vous a rien demandé, et elle pense peut-être pareil que vous.

 

Faisons donc un petit récap’ des situations où nous pouvons nous autoriser un silence radio :

- Le rencard s’est mal passé de toute évidence pour les 2 parties : vous n’aviez rien à vous dire, vous vous êtes rendus compte que vous étiez beaucoup trop différents, il y avait des blancs d’une minute toutes les 4 minutes et demi, bref, c’était foireux. 

- C’était sympa mais vous n’avez pas envie de plus et vous n’avez pas de demande explicite de l’autre côté pour vous revoir. 

- La personne vous a relancé, vous avez déjà exprimé votre refus, mais cette personne (ouh la vilaine) ne veut rien entendre et s’obstine. Là, le silence radio est même une solution. Sachez quand même que parfois, les gens peuvent être très très persévérants (à l’instar de l’empereur, sa femme et le petit prince*), et que même quand vous pensez qu’ils ont compris, ils peuvent revenir, des mois après, des années après (souvent au printemps, ou pour les fêtes, d’ailleurs). Ne répondez jamais des mois et des années après. JAMAIS.

*Excuse-moi, je travaille en maternelle, mais j’aime l’idée que tu peux éventuellement comprendre cette blague, qui n’est même pas de moi.

- La personne vous a manqué de respect de quelque facon que ce soit pendant et/ou après le rencard. 

- Vous perdez tout moyen de communication parce que vous avez été kidnappé par des elfes qui vous font croire que la fin du monde est arrivée et que vous êtes l’élu, le seul être humain rescapé de cette horrible affaire, mais condamné à vivre dans des grottes, au cas où l’histoire des zombies serait pas que du pipeau. 

Voilà. 

Dans toutes les autres situations où vous constatez que la personne est en demande et que pour n’importe quelle raison que ce soit vous n’êtes pas ou plus intéressé-e, DITES LE LUI.

Vous n’êtes même pas obligé de dire la vraie raison, vous n’êtes même pas obligé de l’appeler ni de le/la voir (même si c’est quand même plus classe, on va pas se mentir) mais faites passer le message clairement : vous n’allez pas vous revoir.

Comme dirait Francois Pignon, au moins la personne est fixée.

(avec plaisir)

Ca permet d’avoir une réponse claire à la torture du « Mais pourquoi elle/il répond paaaaas ??? », bien connu pendant les happy hours et les moins happy hours.

Et je vous assure, ca fera peut-être un peu mal, peut-être très mal, mais la personne s’en remettra et n’ira pas s’ouvrir les veines. Je sais que vous êtes génial-e, mais promis, pas à ce point. Et grâce à ça, elle se sentira libre délivre d’aller trouver quelqu’un qui sautera sur l’occasion et lui dira “Oui, on se revoit quand?”. Et tout ça, grâce à votre courage. Bim bam boum, vous êtes le/la gentil-lle de l’histoire, l’élan du renouveau, la personne honnête qu’on espérait plus.

Si j’y suis arrivée, tu peux le faire.


Et si tu es en manque d’inspiration, envoie TEJ LE au 83232.

PS : Cet article devait à l’origine s’appeler « Un silence radio et 3 baffes dans ta gueule », mais pour des raisons évidentes de maturité, non.

2 thoughts on “Dites non au silence radio

  1. Mon dieu comme tes articles m’avait manqué!!!
    Comme d’habitude, j’adore et j’approuve ce que tu nous écrit là! A 2000%!

Répondre à Cécile Sparkles Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>