IMG_2934

On est samedi, il fait beau, tu n’as aucune envie de rester chez toi et tu veux te faire servir les meilleurs plats que cette ville peut t’offrir ? Tu es au bon endroit.

On te laisse faire la grasse matinée et en gros fêtard que tu es, on imagine qu’en te levant vers 11h45 (on est gentils), tu auras un petit peu mal à la tête et surtout très faim.

Ca tombe bien, voilà l’adresse d’un des meilleurs burgers de la ville du côté des Carmes : Le Réfectoire. Les menus sont tout à fait abordables (comptez moins de 11,50 euros pour l’assiette qui suit), la qualité est présente sur tous les plats, le service enjoué et le burger tendre et gourmand à la fois. Du bonheur on te dit.

IMG_3758

Le Réfectoire, 8 place des Carmes.

En sortant de cette régalade, profites-en pour prendre l’ascenseur du parking des Carmes (Parking Indigo Carmes, 1 place des Carmes, juste en face de toi, si ta vision est un peu trouble), puis le dernier escalier. Et hop : rooftop sur Toulouse, c’est cadeau !

IMG_1552 IMG_1549

Tant que tu es sur la place des Carmes, on ne saurait trop te conseiller d’aller faire le plein de bonne charcutaille espagnole d’El Canaille (39 place des Carmes) à savourer à ton prochain apéro. Kiffance gustative assurée.

Mais oh, où sommes-nous ? Près du quartier des antiquaires ! Que demander de mieux après une soirée agitée qu’une bonne balade digestive ? Où même un samedi, les rues sont désertes, mais pourtant pleines de petits trésors d’architecture, de cours intérieures où s’immiscer, de petites boutiques de créateurs qui valent le détour. Le mieux est de vagabonder à partir de la rue Croix Baragnon et bifurquer sur la rue des Trois Banquets, de se perdre, et de retrouver son chemin comme par magie. Mention spéciale pour la place Saintes-Scarbes, si tu veux avoir un repère et kiffer la mignonnerie du quartier comme il se doit.

FSCN0331 DSCN0315

Après cette petite balade, tu auras peut-être faim, et on te conseille les gaufres liégeoises (La Belle Liegeoise, 29, rue des Changes) qui te changeront des pains au chocolat (oups, restes de la vie parisienne) chocolatines. Tu as sûrement déjà été happé par leur odeur en faisant les magasins, et tu t’es dit qu’il faudrait que tu goûtes, un jour. Rassure toi, il n’y a ni bière ni frites dedans, c’est juste une autre manière de faire les gaufres, et, on ne sait pas comment le dire autrement, c’est une tuerie, en particulier celles avec le chocolat CUIT A L’INTERIEUR (3,50 euros la gaufre chocolat).

IMG_3787 (1)

Libre à toi de t’offrir une petite balade sur les quais de la Daurade pour ta dégustation, on ne s’en lasse jamais (ou assis par terre à côté d’une poubelle, on ne te jugera pas) .

IMG_1320

Héhé, mais c’est pas bientôt l’heure de l’apéro ? Avec ce burger et cette gaufre du tonnerre, tu te dis sûrement qu’un restaurant serait too much, c’est bien possible. Suggestion générale pour tout toulousain qui se respecte : “TAPAS ??!” Oui, mais de la qualité !! 2 options possibles qu’on te recommande : soit tu fais le foufou et tu oses traverser la Garonne pour aller du côté de Saint Cyprien goûter l’originalité des pintxos de l’Extrapade avec un petit cocktail ou une bonne sangria (15 euros pour un pichet de planteur/sangria +4 pintxos au 6, place de l’Estrapade).

Soit, tu retournes non loin de ton festin de ce midi pour aller au Carbet d’Oc savourer les meilleurs tapas tamponnées Sud Ouest de la ville : foie gras, magret, frites cuites à la graisse de canard (of course), Serrano… Si vous êtes à 4 ou 5 sur le doss’, on vous conseille le plateau ultra garni à 55 euros, que vous ne finirez même peut-être pas ! 

IMG_1548

Le Carbet d’Oc, 4 rue des Filatiers


A très vite pour d’autres bons plans dans la ville rose !

A lire : Goûters et apéros à Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>